Accéder au contenu principal

Articles

Et de 2 ! LEEUWIN !!!

13/12/18       23H TU     80 jours      12 600 miles       12 degrés      100% d'humidité 






Articles récents

Terre Australe en vue !

Première Terre en vue depuis les Canaries, l'île Saint Paul. C'est toujours une émotion spéciale, l'apparition d'une île à l'horizon, surtout une île australe. Et en plus, je retrouve les eaux territoriales françaises. Malheureusement ou tant mieux, le superbe mouillage à l'intérieur du cratère est interdit aujourd'hui, sanctuaire maritime.
Bon et puis, la Longue Route c'est sans escales normalement, mais il va falloir que je trouve un endroit calme pour monter en tête de mât avant le Pacifique.

Lorsque la Longue Route inspire Zach et Timéo, Clothilde, Oriane et Daniela, élèves de 5ème du collège Jacques Prévert de Bourg sur Gironde. Bravo !

La Longue Route
Cette course, Bernard Moitessier l'a créée. Cinquante ans plus tard, un navigateur veut y participer : C'est Sébastien Debierre Qui veut la faire en solitaire.
Il veut peut-être trouver cette tranquillité, Seul face à la mer. Explorer en toute liberté, Sans poser pied à terre.
Prendre le risque d'être effrayé, Face aux étoiles polaires. Et même d'être désespéré Sur ces flots déserts.
Être solide face au vent, Admirer les dauphins. Être seul est parfois bouleversant, Même accompagné des animaux marins.
Devoir naviguer sur un trimaran En étant heureux. Et voir de loin les continents, Il n'y a pas mieux.
C'est la fin du désespoir, Beaucoup d'émotions. Pour lui, c'est difficile d'y croire, C'était une belle exploration !
Zach et Timéo (5° Molière)
                                                 SEUL FACE à LA MER
Seul face à la mer , Bercé par le bruit des vagues Et leur nuance de bleus , Le bruit du vent dans les voiles

Retour vers un peu de chaleur...

Après une incursion par 42 Sud pour me sortir d'une météo pas très favorable, je remonte vers 38 Sud en contournant l'anticyclone, pour éviter une méchante dépression. Avec les vents du Sud, c'était froid et humide en bas. Aujourd'hui, avec l'anticyclone il fait plus de 20 degrés et j'arrive à sécher l'intérieur. Malgré quelques soucis techniques dus à une usure presque normale, tout va bien à bord. J'ai hâte de pouvoir faire un cap direct sur le South East Cape. Deux mois en mer : 9000 MN.

Champagne !

De retour par quarante degrés Sud après dix ans d'absence. Mais ça ne va pas durer car je vais m'en faire expulser dès demain par un joli petit coup de vent du Sud.
Le passage de Bonne Espérance fut chaotique avec trois jours d'arrêt au stand anticyclone. Puis trois jours de vent d'Ouest assez violent avec de sympathiques creux de 6 mètres et de belles déferlantes qui viennent cogner contre les coques. Maintenant à nous l'océan Indien.

Et l'anticyclone revient... Pause réparations

14h 05

Encore une fois, je viens de me faire piéger dans l'anticyclone. J'en ai profité pour réparer la GV, finalement, j'avais des coulisseaux d'avance. Les coulisseaux ont sauté au niveau du ris, quand je prends des ris ça tire mal sur le premier. Je vais optimiser mes prises de ris pour que ça ne recommence pas. J'en ai profité pour renforcer les boîtiers des lattes renforcées.

Je viens de m'apercevoir qu'il y a un accroc dans la trinquette. Je ne comprends pas. Elle a dû s'accrocher quelque part quand je l'ai envoyée en catastrophe pendant le coup de vent. J'ai aussi une entrée d'eau par la trappe de survie. Quand ça part au surf à plus de 10 nds la pression est tellement forte que ça écarte un peu le joint. Je viens de faire un joint de sika sur le bord d'attaque. J'espère que ça va stopper la fuite.

Les régulateurs étaient trop exposés et ne fonctionnaient pas bien. Ils me servaient juste de girouettes.
Je mets les pilotes auto…

Bonne Espérance et Cap des aiguilles : c'est fait... Entrée dans l'Indien

17 novembre :                           9 h 03

Mer toujours très grosse encore pas mal de vent : 25/35 nds. Grain cette nuit, au moins 50 nds, j'ai cru que tout allait exploser. Mais non, juste 2 coulisseaux de la GV arrachés. Le régulateur tribord arraché aussi. Le reste a l'air de tenir.

                                                  11 h 35

Pour les coulisseaux, évidemment c'est le truc que j'ai oublié de prendre en rechange. J'en ai des vieux de Sombrero ( le précédent bateau) je vais essayer de les adapter. Toujours grosses conditions, mais ça va.

                                                   18 h 39

Le vent se calme, mais la mer est énorme. Ce qui fait que ça tape beaucoup. Et comme chaque soir, les grains reviennent. J'attends un peu avant de remettre de la toile.

18 novembre :                             6 h 50

Encore pas mal de vent ce matin. Mer toujours grosse. Ça devrait aller en s'améliorant dans la journée... Mais dans deux jours, je me…